[lA] | The Promises Of Monsters
22915
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22915,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

The Promises Of Monsters

« The Promises Of Monsters » propose un ensemble d’artefacts, d’ondes sonores, électromagnétiques, de pulsars et de réminiscences de vécu virtuel qui témoignent d’un monde en dehors de tous les mondes : « Otherworldy ». Un monde persistant qui met en lien un poème du XIVe siècle, « La Divine Comédie » de Dante Alighieri et les « réalités virtuelles ». Une scénographie narrative, qui, à partir d’une fiction spéculative nous plonge en 3789 sur l’ asteroid Beatrix (83), première exploitation minière d’astéroid Luxembourgeoise, pour tenter  de retrouver la trace de Méta-Wanderer disparus (Explorateur de réseau).  Un véritable cabinet de curiosité  à l’interface de deux mondes, entre réel et virtuel, qui cherchent à communiquer. Comme des espaces intriqués. Que nous promettent ces nouveaux paradigmes technologiques ?  Pour reprendre Hugo Gernsback : « Extravagant Fiction Today – Cold Fact Tomorrow » (Fiction extravagante aujourd’hui, réalité brutale de demain)

 

*

Réalisée avec la collaboration de Frederick Thompson sur une performance et une fiction sonore de Fonclair

Category

expérience immersive, installation . performance, scénographie

Tags
asteroid, design fiction, science fiction, SF, The Divine Comedie, virtual reality, virtual world, VR